Une prise de conscience récente

Les blessures post-traumatiques (STP) n’ont été reconnues comme blessure par l’OMS (Organisation mondiale de la santé)  qu’en 1992.

“Près de 25% des militaires ayant participé à une guerre présentent un stress post-traumatique ou une forme subsyndromale.” Bruno Millet et Jean-Marie Vanelle, Prescrire les psychotropes

Depuis le début des années 2000, le durcissement des Opérations Extérieures (OPEX) - notamment en Afghanistan et au Mali - a occasionné un net accroissement des cas déclarés de militaires français atteints de stress post-traumatique (SPT) : en 2023, ils sont 2 600. De plus, un grand nombre des 4 450 victimes d’actes de terrorisme que compte la France souffre du même mal.

De nombreux symptômes

Difficultés de concentration, hypervigilance, troubles de l’humeur et cauchemars sont autant de symptômes auxquels sont confrontés les victimes de SPT. Leurs conséquences sont terriblement douloureuses pour eux-mêmes et leurs familles. Elles entraînent l’isolement, la dévalorisation et des excès de violence.

Solidaire du monde combattant depuis la fin de la Première Guerre mondiale, le Bleuet de France offre un accompagnement psychologique aux blessés des armées qui souffrent de cette “blessure de l’âme”. Il soutient des dispositifs d’accompagnement psychosocial, notamment celui de l’Institution National des Invalides (INI).

Avec le Bleuet, soutenez les blessés des armées !

A l’occasion du 11 novembre, nous souhaitons honorer les soldats français, en particulier ceux qui, revenus des combats, souffrent de stress post-traumatique. Aidez le Bleuet de France dans ses missions de transmission de la mémoire, de service auprès des combattants, des victimes d’actes de terrorisme et des familles meurtries  !

Pour bénéficier d’une déduction fiscale de 66% du montant de votre don au titre de l’impôt sur le revenu pour l’année 2023*, nous vous invitons à soutenir l’action sociale et mémorielle du Bleuet de France avant le 31 décembre.  Par exemple, un don de 100 € ne vous coûte que 34 € !

Chaque don compte, nous vous en remercions par avance.

*dans la limite de 20% de votre revenu imposable

Comment faire un don ?

Privilégiez le don en ligne !

Plus rapide, plus simple : rendez-vous sur la page du Bleuet.

Par chèque : à l’ordre du “Bleuet de France” et à envoyer au 20 rue d'Aguesseau, 75008 Paris, France

Par virement : IBAN : FR76 3000 3015 3800 0501 3857 797 - BIC : SOGEFRPP

→ Je préviens simultanément de mon don par un email à contact@bleuetdefrance.fr
Pour toute question concernant votre don : contact@bleuetdefrance.fr

Retour en haut